Sur 7 hectares d’aire scénique, à une portée de canon du lieu même de la bataille, 700 bénévoles dont 450 comédiens et plus de 50 cavaliers participent à cette immense reconstitution historique. Au-delà des faits d’armes, ces deux heures intenses, relevées de cascades, d’effets spéciaux et de prouesses pyrotechniques, nous replongent aussi dans la vie quotidienne au Moyen-Âge, entre fermes et auberges, femmes au puits, scènes de vendanges, parties de chasse, arracheurs de dents et marchands ambulants.

En 1346, les trois bombardes anglaises de Crécy semèrent le désordre dans l’armée de Philippe VI de Valois.  Cent sept ans après, à Castillon, les canons des frères renversèrent les troupes de John Talbot, chef de guerre d’Henri VI d’Angleterre. La Bataille de Castillon marque simultanément la fin de la guerre de Cent Ans, Moyen-Age et de la féodalité. Elle constitue un événement fondateur de la France moderne.

La Bataille de Castillon V_Louis_XI2     V_Tournoi2     V_Duel_12  Extraits du site de l’Association de la Bataille de Castillon (http://www.batailledecastillon.com/Bataille_de_Castillon.htm)

réponses desactivées




ongafrikhope |
associationjunior |
laboutiqueetreendevenir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lesmarronsgivres
| comitedefensehopitalmontlucon
| leschameauxdepierrevillers